Qui sommes-nous ?

Benoit l’Artisan, c’est avant tout la passion d’un coutelier, Benoit Mijoule, qui a conçu sa propre coutellerie en 1999, à Laguiole. Aujourd’hui, la coutellerie Benoit l’Artisan a bien grandi et compte une équipe de quinze personnes, passionnées par la tradition du couteau de Laguiole et déterminées à faire vivre cet art et le partager. Nous vous les présentons! 

Benoit,
Dirigeant des coutelleries Benoit l’Artisan et La Maison du Laguiole, Maître Artisan coutelier, Maître Artisan en métiers d’art

Benoit, couteau de Laguiole Tribal pliant fait à la main, plein manche en fibre de carbone

«D’où venez-vous ?

➤ Je suis né à Rodez mais j’ai toujours vécu à Laguiole.

Pourquoi avoir choisi le métier de coutelier ?

➤ J’ai toujours aimé la mécanique, je voulais devenir mécanicien automobile et puis mes parents se sont installés comme couteliers. Je travaillais avec eux toutes les périodes de vacances scolaires, c’est ainsi que j’ai appris le métier de coutelier, qui m’a passionné. En fait ce qui m’a plu, c’est que ça allie beaucoup de choses. On est autant forgeron que menuisier, bijoutier, ajusteur. Tous ces métiers se retrouvent dans la coutellerie et je trouve ça très intéressant. Il y a des périodes où on est plus en phase avec certaines caractéristiques du métier. J’ai commencé par beaucoup aimer la forge et puis ça m’est passé, c’est en train de revenir. Mais il y a des phases où on est plus mécanicien, où on recherche plus la technique mécanique qu’autre chose.

Pourquoi avoir décidé de fonder votre propre entreprise, Benoit l’Artisan ?

➤ Bien que la coutellerie me passionne, j’ai longtemps hésité à m’installer. Mes parents m’ont encouragé et accompagné dans cette démarche. Lorsqu’un magasin s’est libéré à Laguiole, je l’ai acheté. J’ai commencé avec une vendeuse et un petit atelier dans l’arrière-boutique. Ensuite, j’ai repris l’atelier de mon père. Et finalement, en 2013, j’ai repris l’entreprise de mon père, La Maison du Laguiole, pour perpétuer la tradition familiale.

Quel est votre couteau préféré ?

➤ Je ne peux pas, ne pas choisir le Laguiole Tribal car c’est quand même moi qui l’ai dessiné ! Mon modèle préféré est celui que j’ai dans mon étui : un prototype de Laguiole Tribal, 12 cm, platines lisses, plein manche en fibre de carbone et une lame RWL34. En fait, j’avais vraiment pensé le Tribal en fibre de carbone et au départ, à ma grande surprise ce n’était vraiment pas ce qui marchait le mieux en termes de vente. Peut-être que j’étais trop précurseur. La fibre de carbone est une matière qui lui va très bien, légère. La lame RWL34 est un très bon acier très pointu, mais j’aurais aussi pu mettre autre chose comme lame. Ce modèle est un prototype il n’y en a pas d’autre, il a un système de fermeture liner lock. C’est donc un couteau qui peut s’ouvrir et se fermer avec une seule main. J’ai fait une abeille à partir des platines, donc ce n’est pas une abeille forgée avec le ressort mais avec des platines retournées. Le manche est entièrement vissé.» 

En boutique

Cécile,
Responsable Commerciale, Assistante de direction

Cécile, couteau de Laguiole pliant, manche en molaire de mammouth fossilisée, lame Damas, fait main

« D’où viens-tu ? 

➤ Je viens d’Huparlac, c’est un petit village à dix kilomètres de Laguiole.

Quelle est ta fonction au sein de l’entreprise et pourquoi as-tu choisi ce métier ?

➤ Je suis responsable commerciale et assistante de direction. J’aime le contact avec les gens et ça me plait de vendre un produit qui représente notre identité, un terroir et un savoir-faire local, à des gens de passage.

Au départ, je suis rentrée chez Benoit l’Artisan pour faire de la vente car c’est ce qui me plaisait, bien que j’avais une formation d’assistante de direction. Mon évolution dans l’entreprise s’est d’abord faite plus sur le côté commercial et puis après administratif, au fur et à mesure dans années, car l’entreprise s’est développée. Ayant la formation adaptée, Benoit m’a donné des responsabilités et voilà pourquoi je suis arrivée à ce poste.

Pourquoi, as-tu choisi Laguiole et cette entreprise ?

➤ Parce que je suis d’ici, que, j’avais l’opportunité de faire un métier qui me plaisait dans un cadre qui me convenait ! Concrètement, je ne suis pas vraiment faite pour la ville. Ma famille et mes amis sont ici, c’était les conditions idéales. Donc je ne me suis pas posée très longtemps la question.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ Mon couteau préféré est un Laguiole pliant, 11cm,  avec un manche en molaire de mammouth fossilisée, des mitres inox brossées et une lame Damas. Il est représentatif de ce que peut être un Laguiole, on a une matière qui est très ancienne, rare. Il a cette forme traditionnelle et en même temps une esthétique assez moderne avec de la couleur. La lame damas parce qu’elle est témoigne du savoir-faire. C’est un beau couteau ! »

Alexandre V.,
Responsable du magasin Benoit l’Artisan, Coutelier

Alexandre, couteau de Laguiole pliant, plein manche en fibre de carbone incrustée d'or, lame Damas, fait main

 « D’où viens-tu ?

➤ J’habite à côté de Laguiole sur un petit village.

Pourquoi as-tu choisi les métiers de vendeur et de coutelier ? 

➤ Je voulais rester sur la région. Puis, j’aime bien le côté manuel du métier de coutelier. J’aime aussi le contact avec les clients.

Pourquoi as-tu choisi de venir travailler chez Benoit l’Artisan ?

➤ Je connaissais déjà Benoit avec le rugby, c’est pour ça que j’ai choisi cette entreprise.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ C’est le Laguiole pliant, 12cm, plein manche en fibre de carbone incrusté de fil d’or avec une lame Damas. C’est une belle pièce qui est à la fois moderne avec la fibre de carbone mais aussi avec un rendu ancien avec l’incrustation du fil d’or dans la fibre. Ce motif de fil d’or dans la fibre s’accorde avec le damassage de la lame ce qui rappelle un côté oriental au couteau et je trouve ça sympa. »

Marion,
Responsable du magasin La Maison du Laguiole,

« D’où viens-tu ? 

➤ Je suis originaire de Saint-Urcize, c’est à une dizaine de kilomètres de Laguiole, dans le Cantal.

Quel est ton métier et pourquoi l’as-tu choisi ?

➤ Je suis responsable du magasin La Maison du Laguiole, qui était auparavant la coutellerie du père de Benoit. J’ai débuté mon travail ici en tant que saisonnière et je suis finalement restée. Ce que j’aime dans mon métier, c’est le côté polyvalent. Je fais non seulement de la vente, mais je participe aussi aux étapes de gravures et de guillochage des ressorts et des abeilles.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ Je n’ai pas spécialement de couteau préféré mais j’apprécie les manches avec un bois clair et rustique, qui vont se patiner et faire vivre le couteau au fil des années. J’aime particulièrement les bois de nos terres (hêtre, chêne, frêne…) comme celui du Laguiole pliant, 12 cm, avec un manche en bois d’hêtre et des mitres en inox brossées. »

Amélie,
Comptable polyvalente

Amélie, couteau de Laguiole pliant avec manche de 11 cm en corne de vache Aubrac, lame Damas

« D’où viens-tu ?

➤ Je suis Aveyronnaise, je viens de Rodez.

Quel est ton métier et pourquoi l’as-tu choisi ?

➤ Je suis comptable, polyvalente. J’ai choisi ce métier car pour moi il permet d’être au plus près du développement d’une PME. Il nécessite polyvalence, rigueur et organisation. J’aime aussi la flexibilité et l’adaptabilité qu’il me donne.

Pourquoi as-tu choisi de venir travailler à Laguiole chez Benoit l’Artisan ?

➤ J’ai eu la chance de rencontrer Benoit et Cécile par le biais d’un réseau professionnel ; j’étais en plein questionnement professionnel et ils cherchaient un profil comme le mien. Et depuis, ça matche ! La preuve, cela fait neuf ans que je viens à Laguiole deux jours par semaine, avec le sourire !

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ Mon couteau préféré est un Laguiole pliant, 11 cm, plein manche en ivoire de phacochère ou en corne de vache Aubrac, avec une lame Damas. Blanc ou noir pour le côté épuré et intemporel ; le plein manche car léger ; plus fuselé ; et ultra féminin et enfin, bien sûr la lame Damas pour apprécier jour après jour une pièce unique réalisée grâce à un savoir-faire ancestral ! »

Anne-Sophie,
Vendeuse, Assistante Web-marketing

Anne-Sophie, couteau de Laguiole pliant, manche en loupe d'Amboine, lame Damas, fait main

« D’où viens-tu ?

➤ Je suis originaire du Lévézou, c’est au sud de Laguiole dans l’Aveyron.

Pourquoi as-tu choisi ce métier ?

➤ J’ai choisi le métier de vendeuse et d’assistante web-marketing, car pour moi c’est très important de participer à la transmission du savoir-faire coutelier de génération en génération. Ce qui me plait dans mon métier, c’est le contact avec les clients et le partage de contenu sur internet, pour sensibiliser au travail qu’effectuent les couteliers, aux techniques utilisées et donc à ce savoir-faire qui est si particulier et qu’il faut, je pense, protéger.

Pourquoi as-tu choisi de venir travailler à Laguiole chez Benoit l’Artisan ?

➤ J’ai choisi de venir travailler dans le village de Laguiole pour des raisons personnelles et familiales. Une fois sur place, j’ai choisi la coutellerie Benoit l’Artisan, car j’apprécie le fait que ce soit une petite structure, à taille humaine, qui travaille artisanalement.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ Parmi les couteaux qui sont fabriqués au sein de notre atelier, je crois que mon préféré est le couteau de Laguiole pliant, 12 cm, avec un manche en loupe d’Amboine, des mitres inox brossées et une lame Damas. J’aime particulièrement le bois de ce couteau : richement veiné, aux teintes chaleureuses, uniques. La lame Damas met en valeur la beauté du bois. En bref, une superbe harmonie ! »

A l’Atelier

Benjamin B.,
Chef d’Atelier

Benjamin, sommelier de Laguiole, manche en chêne, fait main

« D’où viens-tu ?

➤ Je viens de Laguiole.

Pourquoi as-tu choisi le métier de coutelier ?

➤ J’ai choisi le métier de coutelier parce que c’est un métier artisanal, où l’on peut s’exprimer dans ses créations, par le choix des matériaux, le ciselage…

Pourquoi as-tu choisi de venir spécifiquement travailler chez Benoit l’Artisan ?

➤ En fait, j’ai commencé à travailler à La Maison du Laguiole en tant que vendeur saisonnier pendant les vacances d’été. Et finalement, j’ai décidé de rester dans l’entreprise et d’apprendre la coutellerie. Par la suite, Benoit a repris l’entreprise de ses parents, voilà comment je suis arrivé ici.

Quel est ton modèle de Laguiole préféré et pourquoi ?

➤ Mon modèle préféré est le sommelier de Laguiole en chêne, mitres inox brossées parce que j’aime bien les moments de partage et de convivialité. Puis le sommelier est un modèle assez technique à réaliser, je trouve sa fabrication intéressante. »  

Benjamin P.,
Artisan coutelier

Benjamin, couteau de Laguiole, plein manche en fibre de carbone, lame Damas, fait main

« D’où viens-tu ?

➤ Je suis originaire de Bordeaux.

Pourquoi as- tu choisi le métier de coutelier ?

➤ Je suis issu de la formation de la chaudronnerie, chaudronnier-soudeur, j’ai toujours aimé travailler en atelier. Et ce que ça m’apportait en plus la coutellerie, c’est que j’ai toujours trouvé que le couteau était un bel objet. Voilà pourquoi j’en suis venu, en plus de travailler en atelier, à travailler dans un atelier de coutellerie.

Pourquoi être venu à Laguiole pour l’exercer ?

➤ J’ai fait des démarches pour chercher du travail sur Bordeaux et j’ai eu l’occasion de rencontrer quelqu’un de Laguiole qui m’a dit « Si tu veux faire des couteaux, c’est à Laguiole qu’il faut venir ! ». Donc une semaine plus tard, j’étais avec mon petit bagage, sur Laguiole, à la découverte de la région.

Et c’est à ce moment-là Benoit t’a recruté ?

➤ J’ai effectivement démarché différentes entreprises. Et le contact est très bien passé avec Benoit ! Surtout, la petite chance qu’on a ici, c’est qu’il n’y a pas de travail à la chaîne, on réalise le couteau de A à Z. Donc la polyvalence de l’emploi est très intéressante.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ J’ai choisi le couteau de Laguiole pliant, 12 cm, plein manche en fibre de carbone avec des platines en laiton et une lame Damas. J’ai bien aimé ce couteau parce que je trouve qu’il allie le moderne et l’ancien. Le moderne avec ce matériau qu’est la fibre de carbone, un matériau très robuste qui, une fois façonné, je trouve très esthétique. Et l’ancien avec cette lame en acier Damas qui est un savoir-faire très ancestral. Les platines en laiton, je trouve, apportent un côté assez sympa au couteau ! » 

Robin,
Artisan coutelier

Robin, couteau de Laguiole pliant doubles platines, manche en genévrier, fait main

« D’où viens-tu ?

➤ Je suis originaire de Condom-d’Aubrac, c’est à 10 minutes de Laguiole.

Pourquoi as-tu choisi le métier de coutelier ?

➤ J’étais en train de chercher du travail sur Pôle Emploi et on m’a proposé le métier de coutelier. J’ai voulu tester et au final j’y suis resté.

Qu’est-ce que tu aimes dans le métier de coutelier ?

➤ J’aime tout, le fait de fabriquer entièrement son couteau, toutes les options qu’il y a pour fabriquer les manches : les matériaux, les guillochages…  

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ Mon couteau préféré est le Laguiole pliant, double platines, 12 cm, avec un manche en genévrier, des mitres inox brossées et une lame Damas. Ce que j’aime dans ce couteau c’est le bois de genévrier qui est un bois local qui sent le poivre. J’aime aussi le côté artisanal de la lame Damas qui est forgée à la main. »

David,
Artisan coutelier (ancien apprenti coutelier)

David, couteau de Laguiole pliant, manche en fibre de carbone, intercalaires jaunes, fait main

« D’où viens-tu ?

➤ Je viens du Vercors, de Villard-de-Lans, à côté de Grenoble.

Pourquoi as-tu choisi le métier de coutelier ?

➤ J’ai choisi le métier de coutelier parce que c’est un métier artisanal et que le couteau a toujours été quelque chose qui m’attirait en tant qu’objet, ça sert à tout un couteau.

Pourquoi as-tu choisi d’apprendre la coutellerie à Laguiole ?

➤ J’avais le CAP à Thiers mais j’ai choisi spécifiquement de faire mon apprentissage à Laguiole, parce que ça fait plutôt petit village tranquille contrairement à Thiers qui fait plus ville industrielle. Et justement, vu que je viens d’un petit village tranquille, je préférais l’ambiance qu’il y avait ici.

Pourquoi as-tu choisi en particulier la coutellerie Benoit l’Artisan ?

➤ Parce que chez Benoit l’Artisan, c’est plus artisanal et on fait les couteaux de A à Z. Et puis, c’est aussi le Laguiole Tribal qui m’avait fait choisir Benoit au début. J’aimais bien sa forme, son côté un peu plus moderne.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ J’ai choisi le Laguiole pliant doubles platines, 12 cm, avec un manche en fibre de carbone et des intercalaires jaune et des mitres en inox brossées car c’est le premier couteau que je me suis vraiment fait pour moi. J’aime bien ces couleurs-là, le noir et le jaune me rappellent un peu Renault Sport que j’aime bien. » 

Jean,
Apprenti coutelier

Jean, couteau de Laguiole Tribal pliant, manche en corne de vache Aubrac, fait main

« D’où viens-tu ?

➤ Je viens de Rennes, en Bretagne.

Pourquoi as-tu choisi le métier de coutelier ?

➤ Parce que c’est un métier de passion ! J’ai toujours voulu faire des couteaux.

Et pourquoi avoir choisi d’apprendre la coutellerie à Laguiole en particulier ?

➤ Parce qu’à Laguiole, on fait quand même des couteaux de prestige. C’était donc un des meilleurs endroits pour apprendre.

Quel est ton modèle de couteau préféré et pourquoi ?

➤ Ce que je préfère, c’est le couteau de Laguiole Tribal pliant avec platines guillochées et manche en corne de vache Aubrac car la corne de vache Aubrac est locale et a plusieurs nuances de couleurs. J'aime aussi l'aspect moderne du couteau Tribal, c'est un couteau pliant fait pour utiliser tous les jours, c’est essentiel ! »

Selim,
Apprenti coutelier

Selim, couteau de Laguiole Tribal pliant, manche en ébène, fait main

« D’où viens-tu ?

➤ Je viens des alentours de Marseille, dans le sud.

Pourquoi as-tu choisi le métier de coutelier ?

➤ Parce que quand j’étais plus petit, mon père m’avait amené à Laguiole. On était passé dans la boutique de Benoit l’Artisan et on avait fait la visite de l’atelier. J’avais insisté auprès de mon père pour avoir un couteau et il m’avait offert un Laguiole Tribal. J’aimais déjà les couteaux avant ça. Et c’est ce couteau qui m’a décidé à me lancer dans la coutellerie. C’est pour ça que je suis venu chez Benoit pour apprendre la coutellerie.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ Et donc mon couteau préféré est le couteau que m’a offert mon père : le Laguiole Tribal pliant, 12 cm, avec un manche en pomme de pin stabilisé dans une résine. J’aime le design, la prise en main. Et le petit plus, c’est que quand tu poses le couteau, tu n’as pas la lame qui touche la table. Vraiment, juste au visuel il est parfait ! »

Alexandre G.,
Artisan Coutelier 

Alexandre, couteau de Laguiole pliant doubles platines, manche en ivoire de mammouth fossilisée, lame Damas VG10, fait main

« D’où viens-tu ?

➤ Je suis Français mais je suis né et j’ai grandi au Kenya. Ma mère est Somalienne et j’ai passé la plupart de ma jeunesse là-bas.

Pourquoi as-tu choisi le métier de coutelier ? 

➤ J’ai beaucoup grandi en Afrique, où on vivait des aventures dans la savane, dans la brousse et sur la plage. Et quand j’étais petit, mon père avait déjà plein de couteaux, de tous les styles, dans la maison : des couteaux Somaliens, des couteaux Népalais… Et dès petit, j’ai beaucoup aimé les couteaux.

Et ça t’a donc donné envie d’en fabriquer ?

➤ Oui, en fait au début je voulais vraiment faire le métier de forgeron, apprendre à forger. Mais finalement la coutellerie aussi parce que monter un couteau c’est quelque chose d’assez intéressant je trouve, et du coup ça me plait beaucoup.

Pourquoi avoir choisi d’apprendre la coutellerie à Laguiole ?

➤ La première fois où j’ai vu un couteau de Laguiole, j’allais à l’internat à Espalion. J’habitais chez ma grand-mère, qui vit à 20 km d’ici. Elle m’avait amené à Laguiole et m’avait acheté un tout petit couteau. J’ai toujours aimé le couteau de Laguiole depuis ce jour-là.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ J’ai choisi comme couteau préféré un Laguiole pliant double platines, 12 cm, avec un manche en cœur de Mammouth, des mitres en inox brossées et une lame VG10. Je trouve intéressant que l’on fasse des couteaux avec à partir de l’ivoire d’un animal qui est très vieux et qui n’existe plus aujourd’hui. En plus, sur ce modèle, c’est le cœur de l’ivoire de mammouth, donc c’est tout blanc, alors qu’habituellement on fait des couteaux avec de l’ivoire de mammouth un peu plus bleue ou marron, ou bien avec de la molaire. Je trouve que ce couteau est super beau. »

Simon,
Apprenti coutelier

Simon, couteau de Laguiole Tribal, manche en fibre de carbone, platines guillochées, fait main

« D’où viens-tu ? 

➤ Je viens d’Amiens dans la Somme.

Pourquoi as-tu choisi d’apprendre le métier de coutelier ? 

➤ J’ai choisi la coutellerie parce que je suis un grand passionné de couteaux et j’adore leur fabrication, le travail des différents matériaux…

Pourquoi avoir choisi d’apprendre la coutellerie à Laguiole ?

➤ Je suis venu à Laguiole parce que je voulais travailler chez Benoit l’Artisan. J’aime beaucoup leur façon de faire et le fait que le coutelier fasse le couteau de A à Z.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ J’ai choisi le Laguiole Tribal pliant, 12 cm, platines guillochées, avec un manche en fibre de carbone et des mitres en inox brossées. Le Laguiole Tribal, parce que c’est un modèle unique créé par Benoit et que j’aime beaucoup sa forme. J’aime beaucoup le fait qu’il soit guilloché et les dessins sur la fibre de carbone. » 

Marc,
Artisan Coutelier

Marc, couteau de Laguiole pliant, doubles platines, manche en ébène, fait main

« D’où viens-tu ? 

➤ Je viens de la Drôme.

Pourquoi as- tu choisi le métier de coutelier ?

➤ Parce que j’aime les métiers manuels et fabriquer quelque chose d’utile, qu’on puisse utiliser tous les jours.

Pourquoi as-tu choisi d’apprendre la coutellerie à Laguiole ?

➤ Parce que c’est une des capitales de la coutellerie en France.

Pourquoi Benoit l’Artisan ? 

➤ C’était en fonction des offres d’emploi et parce que Benoit fait des modèles qui modernisent la tradition.

Quel est ton couteau préféré et pourquoi ?

➤ C’est le Laguiole pliant double platines, 12 cm, avec un manche en ébène et des mitres inox brossées. Parce que ses platines sont guillochées, ça fait plus de travail artisanal et ça permet de mieux mettre en valeur le manche. Et après l’ébène, parce que j’aime bien cette couleur, qui va bien avec la finition brossée. »