L'Atelier de Benoit l'Artisan

L’Atelier de Benoit l’Artisan est situé au cœur du village de Laguiole, sur la place du Toural. Sur place, notre équipe de couteliers fabrique chaque jour à la main, les couteaux de Laguiole que vous pouvez retrouver en magasin ou sur notre site internet. Partons ensemble à la découverte de notre atelier !

Notre équipe de couteliers

La coutellerie Benoit l’Artisan a été fondée en 1999 par Benoit Mijoule, Maître Artisan coutelier et Maître Artisan en Métiers d’Art. Aujourd’hui, accompagné de Benjamin Biron, chef d’atelier, ils fabriquent tous deux les couteaux de Laguiole de la collection Prestige. Benoit se charge également de la forge de lames brutes de forge et de lame Damas. En parallèle, ils coordonnent le travail à l’atelier, et forment les jeunes couteliers afin de leur transmettre leur savoir-faire artisanal.

En plus de Benoit et Benjamin, notre équipe compte cinq artisans couteliers et trois apprentis couteliers: Benjamin P., Robin, David , Jean, Alexandre, Selim, Simon et Marc. Ils se chargent de la fabrication des couteaux de Laguiole des gammes Traditionnel, Tribal, Double Platines et Art de la table. Pour en savoir un peu plus sur chaque membre de notre équipe, cliquez ici.

Equipe de couteliers et vendeurs de la coutellerie Benoit l'Artisan Laguiole

Le métier de coutelier est très manuel. Pour s’y former, les apprentis couteliers suivent une formation pour obtenir un Certificat d’Aptitude au Travail (CAP) Instruments Coupants et de Chirurgie, spécialité en Coutellerie. Ils alternent entre temps de formation en centre et travail à l’atelier. Le savoir-faire coutelier de Laguiole étant très spécifique, il est indispensable que les jeunes apprentis travaillent avec des couteliers expérimentés afin d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation des couteaux. Une fois leur CAP obtenu, les jeunes couteliers continuent à apprendre et se former chaque jour. Petit à petit, ils acquièrent des techniques de fabrication de couteaux plus sophistiqués (couteaux pliant avec tire-bouchon et/ou poinçon, couteaux double platines etc.). Ils apprennent également à travailler de nouveaux matériaux plus ardus à manipuler (matières fossiles telles que la molaire de mammouth, ou bien des lames forgées à la main).

La dimension d’apprentissage dans notre métier de coutelier nous permet de fonder une équipe jeune et dynamique où la cohésion et la coopération sont essentielles pour progresser ensemble. Ainsi la coutellerie artisanale à Laguiole est un moteur de création d'emplois en zone rurale. Elle participe à faire vivre notre territoire et à faire venir des jeunes sur l’Aubrac. Aujourd’hui, l’activité coutelière de Laguiole génère environ 200 emplois directs et indirects.

Une journée dans notre atelier

Chaque jour, le chef d’atelier répartit le travail entre les différents couteliers de l’équipe. Il confie à chacun la réalisation d’une ou plusieurs séries de couteaux (une série comporte généralement une dizaine de couteaux similaires). Les couteliers les plus expérimentés se voient également attribuer la réalisation des commandes et les réparations (changement de lame, de manche ou encore de ressort). Par ailleurs, le chef d’atelier accompagne les apprentis couteliers afin de leur apprendre à réaliser les couteaux qui leur sont confiés.

La fabrication d’un couteau de Laguiole est un procédé complexe qui nécessite de nombreuses étapes. Dans notre atelier, chaque coutelier est polyvalent et effectue la totalité des opérations nécessaires à la fabrication du couteau. Par conséquent, le couteau ne passe pas entre plusieurs mains. Le temps de fabrication d’un couteau varie en fonction de sa nature et de l’expérience du coutelier. Les couteaux les plus simples peuvent être réalisés en un peu plus de deux heures. Alors que les modèles plus complexes (couteaux de Laguiole Prestige) nécessitent plusieurs journées de fabrication.

Ainsi, chaque jour, les couteliers reprennent le fil de leur travail, jusqu’à la réalisation complète des séries de couteaux qu’ils ont débutées. Ils peuvent ensuite démarrer la fabrication d’une nouvelle série de couteaux.

Comment fabrique-t-on un couteau de Laguiole?

Préparation des pièces

Guillochage des platines de couteau de Laguiole Tribal

Avant de commencer à réaliser un couteau, le coutelier doit préparer les pièces. Cette étape pouvant sembler anodine est en fait indispensable pour obtenir un couteau aux montage et finitions impeccables. Pour ce faire, le coutelier commence par fraiser les platines afin d'accueillir les têtes de vis. Par ailleurs, il blanchit les différentes pièces du couteau. Ensuite, il se charge du guillochage du ressort (dont l’abeille). Enfin le ressort est traité thermiquement puis trempé afin de lui conférer sa solidité.

Finition des pièces inaccessibles une fois le couteau monté

Brossage des platines de couteau de Laguiole

Avant de monter le couteau, il est également nécessaire de réaliser les finitions sur les parties qui seront par la suite inaccessibles. Ces finitions ont à la fois un but mécanique (réglage du talon de la lame) et esthétique (polissage de l’intérieur du ressort, du dessus des mitres etc.).

Ajustage de la matière

Ajustage de la matière du manche de couteau de Laguiole

Le coutelier prépare ensuite le matériau qui va constituer le manche du couteau (bois, corne, os etc.). Le matériau se présente sous forme de plaquettes (aussi appelées côtes) que le coutelier travaille manuellement sur une meule afin de lui donner la taille et la forme requise pour s’insérer sur les platines, entre les mitres du couteau. Une fois le matériau ajusté, il est percé aux emplacements des rivets et de la croix du berger, puis détouré.

Montage du couteau

Rivetage du manche d'un couteau de Laguiole

Pour réaliser le montage du couteau, le coutelier commence par riveter le ressort entre les deux platines. Une fois le couteau monté, ce rivet n'apparaît plus, car il est caché par les plaquettes (technique spécifique à la coutellerie française).Le coutelier fixe ensuite les plaquettes ajustées par trois vis de part et d’autre du manche. Il peut alors passer aux étapes de réglage du mécanisme du couteau.

Pour ce faire, il rivette la lame entre les deux platines et retouche ensuite les trois facettes se trouvant sous l’abeille. La facette à l’avant de l’abeille permet de régler l’alignement de la lame avec la manche quand le couteau est ouvert. Celle en dessous de l'abeille donne la hauteur du ressort, une fois le couteau fermé. Et enfin le dernier pan à l’arrière de l’abeille détermine la dureté du mécanisme et ajuste la hauteur du ressort quand le couteau est ouvert. Il reste alors à mettre le ressort en tension. Pour cela, le coutelier rivette le manche en force, à l’étau. Le couteau ainsi obtenu est dit “brut de montage”: le mécanisme fonctionne, mais le couteau doit encore être façonné.

Façonnage du manche

Façonnage du manche d'un couteau de Laguiole

Pour façonner le manche du couteau, le coutelier utilise un backstand : cette machine est composée de deux roues entraînant une bande abrasive. Le coutelier travaille le manche du couteau sur les bandes abrasives afin de lui donner sa forme.

Dans un premier temps, le coutelier commence par dégrossir le manche du couteau de façon à ramener le bois à fleur des platines. Ensuite, il utilise successivement plusieurs bandes abrasives aux grains de plus en plus fin afin de donner sa forme finale au couteau et d’affiner la matière. Une fois le résultat désiré obtenu. Le coutelier procède à la finition du manche. Deux options s’offrent à lui: un rendu poli (brillant) ou un rendu brossé (mat). Le poli s’obtient en utilisant une frotte en coton qui tourne à grande vitesse, sur laquelle le coutelier applique de la pâte à polir (matière grasse agglomérée contenant des grains très fins et abrasifs). Pour un rendu brossé, le coutelier utilise une brosse Scotch-Brite™ qui permet de réaliser de micros rayures uniformes et d’effacer les facettes.

Aiguisage et finitions

Affutage couteau de Laguiole fabriqué à la main

Pour terminer, le couteau est aiguisé à l’aide d’une bande abrasive montée sur un backstand. Il est ensuite contrôlé par le coutelier qui l’a fabriqué et puis par un vendeur. Si le couteau n’a pas de défauts apparents, il est nettoyé et les manches en bois sont huilés afin de les nourrir et de les protéger.

Visite de notre atelier

Si vous souhaitez en apprendre plus sur le couteau de Laguiole, nous vous invitons chaleureusement à venir visiter notre atelier, place du Toural, au cœur de l'ancien quartier coutelier à Laguiole. Benoit et son équipe ont à cœur de perpétuer la tradition coutelière et transmettre ce savoir-faire ancestral.

Les visites sont réalisées par un coutelier qui partage avec vous l’histoire du couteau de Laguiole et présente la fabrication artisanale d’un couteau. D’une durée d’environ 30 minutes, les visites sont gratuites et ouvertes à tous les âges.

Horaires des visites :

  • De mai à septembre, ainsi que pendant les vacances scolaires : du lundi au samedi à 10h30, 11h30, 14h30, 15h30, 16h30 et 17h30

  • D'octobre à avril (hors vacances scolaires) : du lundi au samedi à 11h30 et 15h30

Fabriquez votre propre couteau de Laguiole lors d’un stage!

Afin de partager leur passion et leur savoir-faire, Benoit et son équipe vous proposent de réaliser un stage de fabrication au sein de notre atelier. Guidé par un coutelier tout au long d’une journée, vous pourrez fabriquer de vos mains votre propre couteau de Laguiole Traditionnel ou Tribal, à partir des matériaux de votre choix. Laissez libre court à votre créativité en réalisant vous-même le guillochage sur le ressort de votre couteau. Vous créerez ainsi un couteau personnalisé, complètement unique.

Les stages de fabrication s’effectuent sur réservation, le lundi et le samedi, de janvier à juin et de septembre à novembre. Vous pouvez venir seul ou bien accompagné par l’un de vos proches souhaitant aussi créer son propre couteau. Chaque session de stage accueille au maximum deux stagiaires, afin d’assurer un accompagnement de qualité. Le prix du stage comprend l’enseignement et les matériaux nécessaires à la réalisation de votre couteau de Laguiole : 400 € pour une personne; 700 € pour deux personnes.